LA VOIX

de l’industrie d’assurance mutuelle du Canada

Historique

Saviez-vous que la majorité des sociétés mutuelles d'assurance ont été mises sur pied il y a 100-150 ans en réponse au manque d'intérêt des sociétés étrangères à assurer les fermes?

Étant donné l'économie de type rural, une loi fut votée par le Haut-Canada en 1836 afin de permettre l'établissement d'une société mutuelle d'assurance dans chacun des 20 districts du Haut-Canada. À cette époque, les sociétés d'assurance devaient se limiter à dispenser des services seulement dans leur district. Dans les années 1850, la loi fut modifiée afin de permettre l'établissement d'autres sociétés mutuelles d'assurance. Un total de 57 sociétés furent créées, 52 d'entre elles sont encore en exploitation.

Au Bas-Canada, le mouvement mutualiste a commencé en 1852 lorsque des agriculteurs décidèrent de se regrouper pour s'aider mutuellement advenant que l'un ou l'autre soit victime d'un sinistre. Des centaines de sociétés furent ainsi créées. Suite à plusieurs fusions au cours des années, il reste maintenant 38 sociétés mutuelles d'assurance en exploitation au Québec.

La création de sociétés mutuelles d'assurance dans l'Ouest du Canada s'est produite parallèlement au développement d'entreprises agricoles dans les années 1880. Aujourd'hui, on y retrouve 7 sociétés mutuelles d'assurance dont les plus importantes sont situées au Manitoba et en Saskatchewan.

C'est en 1885 que la première société mutuelle d'assurance s'est formée dans l'Est du Canada (Île-du-Prince-Édouard), à une époque où l'assurance générale n'était toujours pas disponible à prix raisonnable dans les communautés rurales. D'autres mutuelles se sont formées en Nouvelle-Écosse et au Nouveau-Brunswick (en 1904 et 1937 respectivement). Nous comptons maintenant 9 sociétés mutuelles d'assurance dans l'Est du Canada.

Au début, comme les sociétés mutuelles d'assurance détenaient de très petites réserves, elles ont dû adopter un système de billets de souscription pour garantir leur stabilité financière. Chaque titulaire de police devait signer un billet pour une valeur établie en fonction de la somme payée pour la prime d'assurance. Advenant des difficultés financières, la société d'assurance pouvait demander au titulaire de police de verser une portion ou la totalité du billet, selon l'importance des sommes nécessaires à ce moment-là. L'histoire démontre que les sociétés ont rarement dû demander le paiement des billets. Au cours des ans, les sociétés ont accumulé suffisamment de réserves pour pouvoir éliminer ce système. Aujourd'hui, le surplus (avoir des membres) des sociétés mutuelles d'assurance est supérieur en moyenne, par million de dollars de primes brutes souscrites, au surplus des sociétés à capital-actions.

Le succès des sociétés mutuelles d'assurance est principalement attribuable à leurs racines communautaires. Les gens perçoivent leur société mutuelle d'assurance non seulement comme offrant une opportunité de s'entraider mais comme l'entité qui peut le mieux offrir de l'assurance à prix raisonnable. De plus, leurs assises communautaires leur permet de connaître les résidents - leur donnant l'habilité de mieux souscrire les risques.

Tout comme à leurs débuts, les sociétés mutuelles d'assurance maintiennent leurs bureaux chefs dans les petites localités et, par ce fait même, embauchent la main-d'oeuvre locale.

FAITS

Les sociétés mutuelles d'assurance sont des sociétés d'assurance générale sans actionnaires. Les propriétaires de ces sociétés sont les titulaires de police d'assurance, d'où l'appelation "mutuelle". Ce sont les titulaires de police (les propriétaires) qui élisent les administrateurs de ces sociétés mutuelles d'assurance - chaque titulaire de police a droit à un vote. La structure de gouverne des sociétés mutuelles est donc vraiment démocratique et communautaire.

Des 93 sociétés membres de l'A.C.C.A.M., 10 sont situées dans l'Est du Canada, 26 ont leur siège social au Québec, 50 œuvrent en Ontario et 7 sont établies dans l'Ouest du Canada. Il est donc tout probable qu'une de nos sociétés se situe près de chez vous. Cette proximité permet aux titulaires de police de développer un sentiment d'appartenance à leur société; élément que l'on ne retrouve pas auprès des sociétés à capital-actions.

Tout en bénéficiant du fait que les sociétés mutuelles d'assurance soient situées dans votre région vous profitez également de leur garantie mutuelle d'entraide en cas de difficulté financière; cette garantie mutuelle d'entraide leur donne une force financière comparable aux grandes sociétés canadiennes à capital-actions. 

ACCAM contactez

311 avenue McArthur
bureau 205
Ottawa, ON
K1L 6P1
(613)789-6851

© Droits d'auteur CAMIC/ACCAM 2006-2013. Tous droits réservés.